19/09/2006

Comment identifier un phénomène de harcèlement au travail?

violence2Critères de harcèlement moral :

Quatre critères doivent être rencontrés ;

Les comportements doivent être abusifs, répétés, et avoir lieu sur le lieu de travail ;

 

Critère de harcèlement sexuel :

Tout comportement à connotation sexuelle est qualifié de harcèlement sexuel si :

-  Il est indésirable, déplacé et blessant pour la personne qui en fait l’objet

- Il est utilisé comme base d’une décision affectant les droits du travailleur en matière d’emploi, de promotion, de salaire, de formation professionnelle ou de toute autre décision relative à l’emploi (chantage à l’emploi et à la promotion)

- Il crée un climat d’intimidation, d’hostilité ou d’humiliation à l’égard de la personne qui en fait l’objet.

 

Comment identifier un  phénomène de harcèlement au travail ?

 

Types de faits :

 

Faits de violence orientés vers le travail :

 

  1. Evaluation du travail

1)      critiquer injustement ou exagérément le travail

2)      évaluation négative du travail, notes de service

3)      contrôle excessif du travail

4)      contrôle médical excessif

 

  1. Distribution des tâches

1)      retrait des tâches de travail

2)      surcharge de travail

3)      absence de travail

4)      multiplication des tâches différentes/nouvelles

5)      tâches inadaptées au niveau de compétence ou à l’état de santé de la victime

6)      tâches inutiles ou absurdes

 

  1. Gestion de la carrière du personnel

1)      chantage à l’emploi, à la promotion, à une mutation

2)      mutation imposée

3)      retrait ou changement d’attribution des outils de travail (bureau, fax, ordinateur, téléphone,…)

4)      discrimination par rapport aux congés, aux horaires, à la charge de travail, à la demande de formation

5)      incitations verbales à quitter l’emploi

 

  1. Communication professionnelle

1)      déformation ou dissimulation de l’information nécessaire à la réalisation du travail, sabotage du travail

2)      discréditer la victime dans son travail devant des tiers

 

Faits de violence orientés vers la personne

 

  1. Violence verbale

1)      intrusion dans la vie privée (poser des questions indiscrètes, écouter les conversations téléphoniques, lire les mails, envahir la victime d’appels téléphoniques ou de lettres recommandées à son domicile)

2)      critiquer la vie privée de la victime

3)      brimades verbales, hurler sur la victime

4)      propos portant atteinte à la dignité de la personne (moquerie, humour déplacé, racisme, sexisme, surnom…)

5)      disqualification de la personne en présence de tiers

6)      refus de collaborer avec la victime

7)      manipulation de la communication verbale (nier un accord pris oralement, mensonges, discours variable ou vague, chantage affectif, manipulation des sentiments,…)

8)      rumeurs malveillantes, accusation non fondées.

 

  1. Violence physique

1)      Gestes agressifs (claquer la porte, taper du poing sur la table, …)

2)      menaces d’agression physique

3)      agression physique (bousculer, cracher, marcher sur le pied, molester, …)

4)      dégradation/dérangement du matériel de travail ou des biens personnels de la victime

5)      suivre la victime dans la rue, la guetter à son domicile…

6)      extorsion d’argent/racket avec intimidation physique

7)      condition de travail insalubres (expositions répétées et non alternées de la victime à des produits dangereux, manutention répétées d’objets trop lourds, …)

 

C. Violence sexuelle

1) violence sexuelle sans contact (faire des avances, des allusions ou des remarques à connotation sexuelles, déshabiller la victime du regard,…)

2) violence sexuelle avec contact physique (effleurements, contacts physiques recherchés, attouchements sexuels…)

 

D. Violence comportementale

1) petites vexations, mesquineries (couper le chauffage, cacher des objets,…)

2) gestes offensants (tourner le dos, refus de dire bonjour, refus de serrer la main, hausser les épaules, soupirer, lever les yeux au ciel,…)

  

Commentaires

Au bord du gouffre Bonjour,

J'ai quitte mon boulot qui m'ennuyait. Ensuite, ma responsable m'a fait suivre dans la rue par d'autres personnes, m'a harcele par des complices au telephone, elle a telephone a mes nouveaux employeurs pour me denigrer (j'ai du quitter le boulot depuis sous la pression), elle a egalement telephone a un de mes professeurs de fac pour raconter les pires choses sur moi (prof qui m'a donne "bizarrement" la pire note de ma vie...), elle a telephone a des soi-disantes copines de classe pour me diffamer; elle m'a fait des menaces indirectes (tres calculees afin que je ne puisse pas porter plainte), ... j'en passe et des meilleures.
J'ai voulu demenage mais elle controlait tellement ma vie et mon entourage que tout le monde est venu me voir pour me demander si j'allais demenager et ou j'allais habiter (alors que je n'avais dit a personne que je voulais demenager).
Entretemps je me suis rendu compte que mon ancien lieu de travail etait sous ecoute (elle y avait dissimule un micro afin de connaitre un peu plus de choses sur ma vie qu'elle n'en savait deja...).
Depuis j'ai demenage chez ma mere et lui est tout raconte. Alors peu apres on a mis aussi un micro chez moi, dans ma voiture, on a regarde ce que j'ecrivais sur mon ordinateur; j'ai trouve un nouveau boulot et ma mere et mon frere avec sa copine se sont mis aussi a telephone a mon nouveau boulot pour medire a mon sujet et me pousser a bout, ... . Bref, tout le monde s'y est mis.
Ensuite je suis parti a Londres sans rien a dire a personne mais ils ont vite trouve ma trace; d'ailleurs leurs complices m'attendaient deja, l'un d'eux est celui avec qui j'habite, ...
C'est une histoire de fou dans laquelle j'oublie beaucoup de details afin d'abreger ce qui parait interminable. Je ne peux plus me confier ni me fier a personne; ces gens la ont enormement de moyens et je ne peux prouver cela. Je suis deja aller voir les personnes qui me harcelent, j'en ai appele d'autres mais tous nient leur implication et tienne tous le meme discours tres calcule selon lequel je deviens fou. Je ne sais plus quoi faire. Peut etre un jour vais-je commettre une grave betise irreparable.
Pouvez-vous me conseillez s'il vous plait?...

Écrit par : L'oiseau en cage | 09/09/2007

Bonjour,

Votre histoire c'est impressionnant, j'aimerai savoir qu'est que vous etes arriver depuis toutes ces années, es que vous avez résolu ce problème.

Moi je suis en plein dedans et je sais pas q es que ça va me arriver.

Écrit par : A. Rocha | 13/09/2014

Les commentaires sont fermés.