16/12/2006

Une ado violée par des camarades de classe en France

France : une adolescente violée par des camarades de classe
Mise en ligne le 16-12-2006 12:28

http://www.rtl.be/page/rtlinfo/articles/international/209...

Cinq collégiens marseillais, âgés de 14 et 15 ans, ont été écroués vendredi soir après avoir été mis en examen pour des faits de viol commis sur une camarade de treize ans à plusieurs reprises depuis septembre et filmés avec leurs téléphones portables. Un sixième adolescent, contre lequel le mandat de dépôt n'avait pas été requis a été mis en examen et remis en liberté.

Les adolescents ont été inculpés de viols agissant en qualité d'auteur ou de complice sur mineur de 15 ans, fixation et enregistrement d'images à caractère pornographique mettant en scène un mineur, détention et diffusion de ces images. Victime et bourreaux présumés étaient scolarisés dans deux établissements du centre-ville: la jeune fille et trois de ses agresseurs étudiaient dans la même classe. Ces viols ont été commis dans un immeuble avoisinant le collège et au domicile de l'un des jeunes gens, selon une source proche de l'enquête. Si la jeune fille a subi une "pression morale", elle n'a "jamais reçu de coups".

Selon les enquêteurs, la jeune fille aurait accepté, en septembre, une relation sexuelle "dans les toilettes du collège" avec un des garçons. Le "petit ami" aurait enregistré leurs ébats avec son téléphone portable. Sous la menace d'une divulgation des images, elle aurait consenti à d'autres relations avec des amis de son partenaire. Le chantage aura duré presque trois mois, alimenté par de nouvelles vidéos et sans doute leur copie sur un ordinateur portable.

Le calvaire de l'adolescente a pris fin par hasard lundi, lorsqu'une employée du collège des Chartreux a intercepté un téléphone qui circulait, alors que les portables sont interdits dans l'enceinte de l'établissement. "On ne s'attendait pas à trouver sur le portable ce qu'on a trouvé (...) une image mettant en difficulté une de mes élèves que j'ai parfaitement reconnue", a raconté la principale qui décrit la jeune fille comme une "bonne élève" de 4e, "pas provocante".

séparateur

Les commentaires sont fermés.