30/04/2007

Infos venant de 7sur 7

Site : http://www.7sur7.be  le 26/04/07

 

Accord sur le harcèlement au travail signé en Europe

 

Les partenaires sociaux européens ont conclu jeudi, à l'issue d'une négociation de dix mois, un accord cadre sur le harcèlement au travail, qui vise à prévenir les brimades, la violence et le harcèlement sexuel dans le contexte professionnel.

A l'instar des autres accords négociés au niveau de l'UE (télétravail, gestion du stress, etc.), l'accord doit maintenant être mis en œuvre par les partenaires sociaux nationaux dans tous les Etats membres de l'UE. L'accord institue une procédure à suivre en cas de problème de harcèlement, qui impose une discrétion vis-à-vis des tiers et prévoit des sanctions allant jusqu'au renvoi.

Selon des données de la Fondation européenne pour l'amélioration des conditions de vie et de travail, un travailleur sur cinq déclare avoir été exposé à des brimades et/ou à du harcèlement au cours des 12 derniers mois. (belga)

 

 

ligne_1_019

 

Site : http://www.7sur7.be  le 20/04/07

 

Jugée trop diplômée pour être brutalisée

 

Un juge espagnol a rejeté les accusations de maltraitance car la femme qui portait plainte contre son ex-mari avait fait de hautes études. D’après le juge, cette femme aurait dû porter plainte plus tôt ou aurait dû rechercher de l’aide vu qu’elle était maltraitée depuis 16 ans.

 

Réactions furieuses

Le jugement du tribunal de Valladolid, dans le Nord de l’Espagne, a provoqué des réactions de colère des organisations féminines. Le parti socialiste au pouvoir a jugé le verdict "inquiétant" et a demandé au conseil de surveillance d’examiner l’affaire. La femme, qui a intenté ce procès le mois dernier, est professeur dans une école secondaire. Elle accuse son ex-mari de l’avoir harcelée moralement durant leurs seize années de mariage. Ils se sont séparés il y a trois ans.

 

"Jugement inacceptable"

Le juge a expliqué qu’il était surpris qu’une femme avec ce niveau d’études ait toléré aussi longtemps un tel comportement sans déposer de plainte ou sans chercher une aide psychologique. Il a aussi trouvé curieux qu’elle entame une procédure maintenant, des années après la fin de leur union.

 

Rocio Mielgo, président de la Fédération des Victimes d’Agression sexuelle et Mauvais Traitement, a qualifié le jugement d’inadmissible parce qu’il suggère que seules les personnes ayant un niveau de formation bas peuvent être maltraitées.

 

séparateur

 

Commentaires

Que de bétises qu'il faut entendre... lorsqu'on fait de telles démarches! La double-victimisation... Comme par ici! Celle là on ne me l'avait pas encore lachée... C'est honteux, voir scandaleux de telles paroles! Passe une très bonne soirée, bisous.

Écrit par : vallou | 01/05/2007

Hallucinant O_o et j'en reste coite. Ce qui fait plaisir, en revanche, ce sont les réactions de protestations. J'espère qu'elle aura eu un recourt...

Écrit par : Electre | 22/05/2007

Les commentaires sont fermés.