12/08/2007

Y a-t-il une personne toxique dans votre vie?

Chacun d’entre nous est entouré de personne(s) qui empoisonne(nt) notre existence. Ces messages toxiques se font pas le biais du verbal et du non-verbal.

Cependant, ce n’est pas parce qu’une personne nous pourrit la vie qu’elle est forcément un manipulateur, mais à force d’acquiescer, l’autre peut en profiter, et, faire de votre vie un enfer et devenir sans s’en rendre compte un agresseur de votre bien-être.

Il ne faut pas oublier que le vrai manipulateur se distinct des personnes toxiques. Il comprend au moins une vingtaine des caractéristiques des personnes toxiques.

Afin que vous puissiez  apprendre à reconnaître une personne toxique, je me suis basée sur la liste de questions établie par Lilian Glass, spécialiste en communication, reprise dans son livre « Ces gens qui empoisonnent l’existence. »

Ce questionnaire mettra en évidence qu’une personne toxique peut avoir toutes sortes d’effets sur vous et que toutes les dimensions de votre existence peuvent en être affectées.

Cette liste est constituée de quatre catégories :

·         Symptômes émotionnels ;

·         Symptômes comportementaux ;

·         Symptômes physiques ;

·         Symptômes se manifestant dans la communication.

 

Pour commencer, vous devez penser à une personne de votre entourage (soit social : travail ou amical, soit familial), qui vous empoisonne la vie et avec qui vous finissez par avoir  des difficultés à vous entendre. Il suffit de répondre par oui ou par non à chaque question :

Symptômes émotionnels

1.       Après une conversation avec cette personne, vous sentez-vous engourdi sur le plan émotionnel ?

2.       Après avoir été en contact avec cette personne, êtes-vous de mauvaise humeur ?

3.       Avez-vous le sentiment que, au fond, cette personne ne vous aime pas, même si elle ne vous dit jamais rien de désagréable ?

4.       Après avoir été en contact avec cette personne, vous sentez-vous dévalorisé ?

5.       Après une rencontre avec cette personne, vous sentez-vous « sale » ?

6.       En présence de cette personne, vous sentez-vous vide sur le plan émotionnel ?

7.       Après une conversation avec cette personne, vous sentez-vous moins intelligent ou moins compétent ?

8.       En présence de cette personne ou après l’avoir rencontrée, vous arrive-t-il souvent de vous sentir triste ou déprimé ?

9.       Après une rencontre avec cette personne, vous sentez-vous peu attirant ?

10.   En présence de cette personne, êtes-vous tendu ou nerveux ?

11.   En présence de cette personne, ressentez-vous de la colère ou de l’irritabilité ?

12.   Après avoir rencontré cette personne, vous sentez-vous vidé de votre énergie ?

13.   Cette personne vous inspire-t-elle du dégoût ?

14.   Avez-vous envie de vous évader sur le plan émotionnel, au moyen de la nourriture, de l’alcool, de la drogue ou du sexe ?

15.   Constatez-vous que, en réaction à cette personne, vous vous privez de nourriture ou vous en gavez ?

16.   Dans un groupe, cette personne vous ignore-t-elle, vous donnant ainsi l’impression que vous n’existez pas ?

17.   Cette personne vous irrite-t-elle ou vous blesse-t-elle en faisant des blagues à votre sujet, puis en riant et en disant que ce n’était qu’une plaisanterie ?

18.   Vous sentez-vous trahi par cette personne ?

19.   Vous sentez-vous constamment jugé par cette personne, avez-vous l’impression que vous ne pouvez jamais rien faire de bien ?

20.   Avez-vous l’impression que cette personne vous abaisse ou vous diminue constamment, surtout en présence des autres ?

21.   Eprouvez-vous peu de respect pour cette personne, ou cette personne éprouve-t-elle peu de respect pour vous ?

22.   Vous sentez-vous maltraité sur le plan émotionnel par cette personne ?

23.   Après avoir été en contact avec cette personne, avez-vous l’impression que tout est sans espoir ?

24.   Cette personne vous donne-t-elle souvent envie de pleurer ?

25.   Vous sentez-vous soulagé sur le plan émotionnel quand vous êtes loin de cette personne ?

26.   Vous arrive-t-il d’imaginer que cette personne souffre ou est blessée, et d’en ressentir de la joie ?

27.   Seriez-vous heureux de ne plus jamais être obligé de revoir cette personne ?

Symptômes comportementaux

28.   Avez-vous envie de vous éloigner physiquement de cette personne ?

29.   Après avoir rencontré cette personne, buvez-vous plus que d’habitude ou prenez-vous de la drogue ?

30.   En présence de cette personne ou après l’avoir rencontrée, mangez-vous trop ou vous privez-vous de nourriture ?

31.   Vous arrive-t-il d’avoir envie de frapper cette personne ?

32.   Essayez-vous de trouver des moyens d’éviter cette personne ?

33.   Cette personne essaie-t-elle de saboter vos initiatives en agissant derrière votre dos ?

34.   Cette personne nie-t-elle votre importance ou renie-t-elle votre personnalité ?

35.   Cette personne vous traite-t-elle différemment selon que vous êtes seul avec elle ou en groupe ?

36.   En présence de cette personne, vous comportez-vous d’une façon soumise ou agressive qui ne vous ressemble pas ?

Symptômes physique

37.   Cette personne vous donne-t-elle mal à la tête ?

38.   Faites-vous une grimace ou froncez-vous les sourcils chaque fois que vous êtes en présence de cette personne ou que vous pensez à elle ?

39.   En présence de cette personne ou après l’avoir rencontrée, avez-vous la nausée ?

40.   Avez-vous envie de rentrer sous terre quand vous êtes avec cette personne ?

41.   Avez-vous de la difficulté à respirer en présence de cette personne ?

42.   Ressentez-vous de la tension dans le cou et dans le dos ?

43.   Votre cœur bat-il plus vite comme si vous aviez une crise de panique ?

44.   Avez-vous pris ou perdu beaucoup de poids après avoir passé quelque temps avec cette personne ?

45.   Transpirez-vous davantage en présence de cette personne ?

46.   Avez-vous la gorge serrée quand vous lui parlez ?

47.   En compagnie de cette personne, manquez-vous d’énergie ou vous sentez-vous physiquement faible ?

48.   Chaque fois que vous rencontrez cette personne, toussez-vous ou avez-vous un chatouillement dans la gorge ?

49.   Souffrez-vous d’urticaire ou d’éruption quand vous êtes avec cette personne ?

50.   Eprouvez-vous de la répulsion ou avez-vous un mouvement de recul quand cette personne vous touche ?

51.   Cette personne vous touche-t-elle d’une façon agressive ?

52.   Evitez-vous de touchez cette personne ou de vous trouver près d’elle ?

53.   Avez-vous des tics aux yeux en présence de cette personne ?

54.   Est-ce que les manies de cette personne vous irritent, vous dégoûtent ou vous gênent ?

55.   Souhaitez-vous vous éloigner de cette personne et ne plus jamais la revoir ?

Symptômes se manifestant dans la communication

56.   Quand vous parlez à cette personne, avez-vous l’impression de marcher sur des œufs, avez-vous peur d’être vous-même et choisissez-vous vos mots avec soin ?

57.   Cette personne se montre-t-elle condescendante avec vous ?

58.   Quand vous parlez à cette personne, votre visage est-il crispé ?

59.   Cette personne vous parle-t-elle durement ou agressivement ?

60.   Votre ton est-il dur ou hostile quand vous parlez à cette personne ?

61.   Trouvez-vous que cette personne vous fait des commentaires méchants ou sarcastiques ?

62.   Le son de sa voix vous inspire-t-il de la répulsion ?

63.   Vous surprenez-vous à utiliser des invectives quand vous parlez à cette personne ?

64.   Bredouillez-vous ou bégayez-vous en présence de cette personne ?

65.   Vous arrive-t-il souvent de crier quand vous parlez à cette personne ?

66.   La communication non verbale de cette personne (gestes, attitudes corporelles, expressions faciales) vous rebute-t-elle ?

67.   Cette personne vous fait-elle des remarques négatives ou sarcastiques, pour ensuite vous dire qu’elle plaisantait, quand elle constate votre réaction ?

68.   Quand vous parlez à cette personne, vous arrive-t-il souvent d’être à court de mots ?

69.   Hésitez-vous à parler à cette personne au téléphone ?

70.   Vous refermez-vous comme une huître en présence de cette personne ?

71.   Engagez-vous une controverse avec cette personne chaque fois qu’elle dit quelque chose ?

72.   Cette personne contredit-elle tout ce que vous dites ?

73.   Vous sentez-vous en paix ou soulagé quand vous n’avez pas parlé à cette personne pendant un certain temps ?

74.   Cette personne utilise-t-elle souvent un langage ordurier en votre présence ?

75.   Cette personne vous adresse-t-elle des propos injurieux ?

76.   Utilisez-vous un langage ordurier en présence de cette personne ?

77.   Avez-vous l’impression que l’échelle des valeurs de cette personne est si différente de la vôtre que vous ne souhaitez même plus lui parler ?

78.   Avez-vous l’impression que cette personne et vous parlez deux langages différents et qu’il vous est impossible de communiquer ?

 Interprétation de vos réponses d’après Lilian Glass :« Si vous avez répondu oui ne serait-ce qu’à quelques unes de ces questions, cela signifie que vous êtes en contact avec une personne qui est toxique pour vous. Comme vous le voyez grâce à ce questionnaire, les personnes toxiques peuvent influencer différentes dimensions de votre bien-être, et chaque personne toxique a une façon  particulière de vous affecter. Elles ont le pouvoir de modifier la manière dont vous vous comportez et dont vous vous sentez.

Grâce à ce questionnaire, vous savez désormais que, quand vous ne vous sentez pas bien sur le plan émotionnel ou physique, c’est peut-être parce que vous êtes en contact avec une personne toxique. »

séparateur

Commentaires

En Belgique... la toxicité....c'est légion....Tiens voilà du boudin... Toxique....personnellement, ,j'aime les mots de cette variété là....une prose « trash » en quelque sorte, pour dénoncer le non respect du droit du citoyen ou la violation de son intégrité par ces manipulateurs qui empoisonnent la vie d’autrui.

J’ai connu un politicien manipulateur à l’extrême. J’en fus la victime sans pouvoir débattre ma cause devant les tribunaux, faute de preuves. Aujourd’hui, je n’ai pas oublié, il reste un danger mais j’ai vaincu ce être pervers à ma manière. Voici mon histoire.

Quand j'étais adolescente, je rêvais de liberté pour tous. Utopie. Avec le temps, je fis la connaissance des aristocrates, ceux de hauts rangs et les autres, ceux qui s'alignaient en rang pour accéder aux sommets. Les premiers , pas forcément indignes, quoique, pour avoir l'autorisation de manger dans un plat d'or avec des couverts en argent, se devaient de convaincre et vaincre sans se faire passer pour des cons. Bref, celui qui veut se sortir de la merde dans mon pays, doit manipuler avec brio... la langue française, la langue flamande, tout le shlimblik autour et surtout savoir chanter la marseillaise quand on a paumé le gouvernail du bateau....

Bref, je choisis le français, celle de mes verts vallons où je suis née. Dans ma jeunesse, chemin faisant, je fis la connaissance d'un autre aristocrate, celui du rang d'en bas, voisin non mitoyen du quartier de la gare, où il avait élu domicile. Ce pauvre homme végétait dans un réduit partagé entre la mérule et le souvenir des canaux (odeur) de Venise en été. Nonobstant, Monseigneur Merlin lui offrit 6 mois plus tard une luxueuse maison où l’art (moderne) vacille entre les éclaboussures de peinture et le jeu d’échecs renversé.
Notre grand monsieur, toujours souriant et affable, fut au temps de sa gloire, le précurseur d'une nouvelle manipulation, telle une botte secrète, la dénommée danse aux papillons.

Le papillon dans sa danse effrénée est un insecte goulu qui abuse sans compter du nectar de jeunes fleurs à peine écloses. La nature donne à la science, le pouvoir d'apprendre de nouvelles choses sans pouvoir cependant les comprendre.

Bref notre aristocrate, monta un échelon après l'autre (pas seulement pour butiner) avec force langage et coups(bas) pour ceux qui ne voulaient pas sortir (sagement) du rang... Pendant ce temps, la populace hypnotisée par les discours mielleux et grands tralalas du danddy de service, occultait de sa vie, les belles fleurs de nos vallons...

je devais avoir une trentaine d'années quand je fus invitée à une soirée où la plupart des artistes présents recevaient en cadeau, de belles fleurs, d'un rouge ardent…
Vint l'aristocrate d'un autre bord, que l'on n'attendait pas…. et des fleurs, j'en ai oublié, depuis ce jour, le parfum. Reste la couleur rouge, âcre et nauséabonde et un souvenir douloureux que la vie m'a empêché d'oublier. Le summum de l'horreur devant 2 manipulateurs avides et sans scrupules, prêts à tout pour accéder au pouvoir et à leurs lubriques desseins.

Lorsque l’artiste est bafoué dans sa dignité, il enfuit sa blessure ou cherche à l’effacer dans ce qui est à ses yeux encore digne d’intérêt. Dès lors, je me suis consacrée aux autres, aux gens de toutes races et de toutes conditions, j'ai mis mon intelligence et ma science dans les mains du seul aristocrate en qui je croyais encore, sa noblesse à lui, était dans ses mots, son charisme, sa foi : Dieu, Allah, Bouddha, peu importe qui tu pries, du moment que tu peux encore contempler les jeunes fleurs et les rayons de soleil sur leurs pétales...

Il y a quelques mois, au temps où le commun des mortels , met les feuilles mortes dans les urnes du pouvoir, 15 ans après les faits tragiques dont je fus témoin, l’aristocrate déchu ne m’avait pas oublié. Pire, il s’attaquait maintenant à ma profession, ma vie privée, me harcelant sans cesse par le biais de ses disciples corrompus, me mettant inévitablement dans la même sphère que les dérangeants dérangés dont il faut absolument se débarrasser, en montrant son pouvoir pervers jusqu’aux portes de l’enfer.

La mort, braves gens, n’est pas toujours celle qui attends la victime sur la route ou au détour d’un chemin. La mort, c’est lorsque quelqu’un peut, par le biais d’une machination diabolique, briser votre rêve, votre vie ou votre destin. Cet acte abominable est l’œuvre d’un dangereux manipulateur mais aussi de manipulés, qui, en victimes consentantes, deviennent également des manipulateurs.
Cette haine profonde d’autrui, qui vous ronge, peut tuer. Telle un produit toxique. Face aux manipulateurs, harcelants et déroutants, certaines victimes deviennent folles, d’autres, à bout de force, se suicident. D’autres encore, essayent de convaincre, sans succès, une justice aveugle ou corrompue.

Moi, j’ai fait le choix de quitter mon pays pour poursuivre ma vie ailleurs. Cependant, quand on a gardé sa dignité et sa foi, quand on sait que ces personnes sont légion dans de nombreux systèmes politiques décadents, quand on voit au fil des années le nombre croissant de leurs victimes, quand on voit que ces gens restent impunis à cause de leur notoriété ou relations , il est parfois important, surtout dans la vie de l’artiste ou du créateur brimé, de coucher sur le papier, quelques pétales d’un bonheur rare, ceux qui éliminent la toxicité de la personne perverse : Les pouvoirs de l’intelligence et des mots. Ils effacent comme une gomme céleste, pour un moment, l’emprise du manipulateur. Ou comme dirait l’autre « Vade retro satanas »

Vivre, malgré tout et partager ses connaissances. Mots essentiels pour croire au futur.

Mary

Écrit par : Mary | 13/08/2007

Je confirme... Nous sommes en présence d'une personne toxique ;-) Aujourd'hui, Lèlè me demande de REprendre encore un rendez-vous chez la psy... Elle a besoin de lui parler. Aujourd'hui, elle va être seule avec son papa durant 10 heures, et demain aussi... Ca fait peur! Bonne journée, bisous à toi ;-)

Écrit par : vallou | 13/08/2007

Et lorsqu'on peut répondre oui à pratiquement les 78 questions, on en est où??

Écrit par : Jean-Claude | 17/08/2007

Réponse à Jean-Claude bonjour Jean-Claude,

Si les réponses sont oui à pratiquement toutes les questions: coupez immédiatement tous contacts avec cette personne car il en va de votre santé psychologique et forcément de votre bien-être en général.
Maintenant si la personne toxique est un proche parent ou un collègue de travail, différentes étapes seront proposées ultérieurement sur ce blog afin de ne plus être sous l'emprise de cette personne.

Amicalement

Écrit par : Laurence | 18/08/2007

Bonjour Laurence,
La personne toxique dont je parle, pour laquelle je pourrais répondre oui à presque les 78 questions, est la mère de mes enfants de 10 ans...
La tentation est grande en moi, parfois, de partir au loin, de ne plus donner signe de vie jusqu'à ce que mes enfants soient en âge d'avoir une relation directement avec moi, sans plus passer par leur maman.
Mais comme ce serait lâche de ma part!
Je dois apprendre à faire face à cette femme, qui me fait peur, qui me déstabilise, qui sait comment toucher mes points faibles, devant laquelle je ne me sens pas du tout en confiance.
Je n'entame même pas un procès pour essayer d'avoir la garde de mes enfants, car je suis sûr de perdre... pas à cause des faits, mais à cause de l'assurance qu'elle affiche, même dans ses délires, et de mon manque d'assurance...
Comment trouver une assurance lorsqu'on a été détruit continuellement pendant 14 ans?
Mon ex femme a été victime d'inceste, et moi j'ai été son sauveur pendant tout notre mariage, jusqu'au moment où ce que je donnais n'étant jamais assez je n'en pouvais plus... et aujourd'hui elle me fait porter toute la culpabilité du divorce et les traumatismes des enfants.

Écrit par : Jean-Claude | 20/08/2007

personne toxique je viens de couper les ponts avec une personne que je sais maintenant toxique, je peux répondre oui à 17 des questions dans les symptômes émotionnnels. Je pensais qu'elle serait une "amie" et après plusieurs mois je me suis rendue compte que cette personne ne s'excusait jamais lorsque je lui reprochais un comportement blessant, me disant "trop sensible", elle m'a fait subir le silence durant des mois, parlait derrière mon dos et c'est un sentiment de destruction intérieur qui m'a fait couper les ponts avec elle. Elle me reprochait d'avoir des sautes d'humeur, alors que je ne pouvais plus rester sereine face à son indifférence au mal qu'elle me faisait.
Je suis contente d'avoir couper les ponts. Notre amitié a duré 3 ans, au début elle était vraiment sympa, joviale, j'étais contente de me retrouver en sa présence. Et puis je suis passée par une dépression en novembre et chaque fois que j'aurais du recevoir du soutien, ses paroles étaient comme un "coup de poignard". Ca été un premier indice.

merci pour ce site très complet.

Écrit par : Sissi | 04/05/2010

bonjour,
oui, moi-aussi, je me sens concernée par le sujet.
il s'agit de ma soeur, avec qui j'ai toujours eu de bonnes relations, en général.
aujourd'hui, elle a changé à un point tel que je consulte vos articles sur le sujet.
elle est toxique pour son entourage : elle l'était pour sa mère qui est décédée il y a 8 mois ( seulement ) et il semble que son cas s'aggrave. elle a un comportement, des propos indignes vis à vis de son père, de moi-meme, sa soeur. je n'ai que mon conjoint à qui me confier et mon amie. sa méchanceté la classe dans le type "nombriliste"/ " critiqueuse chronique".
j'ai tenté avec cette lunatique de naissance un peu tout : le rentre-dedans ( je lui ai tout dit ce que je pensais de son comportement ), ensuite la discussion-confession pour l'amener à me dire ce qui ne va pas, l'aider, la conseiller...mais, voilà cela s'aggrave après le décès de ma maman, dont elle ne souffre pas autant que moi. je pensais que après une telle épreuve, chacun se rapprocherait de l'autre dans notre famille...que chacun se remettrait en cause pour vivre tous ensemble, soudés comme jamais.
merci de votre aide !

Écrit par : cendrine | 07/10/2010

Je suis entourée de personnes toxiques. Comment j'ai fait? Je ne sais pas. Mais je consulte une psychologue pour m'en sortir. Selon elle et le les textes que je lis il va falloir que je coupe les ponts avec plusieurs personnes (amis et membre de ma famille)C'Est catastrophique! Je ne sais plus si je dois me protéger et protéger mes enfants en coupant les ponts ou si je dois les aider à devenir plus fort afin que ces gens ne réussissent pas à les saboter.

Écrit par : mariejo | 06/01/2012

Ma mère est une personne toxique.
Elle a passé toute mon enfance (et celle de mes frères) à verser constamment la même rengaine de plaintes constantes sur sa mère. Je n'ai pas que très peu de souvenir d'elle "heureuse". chaque fois que je la vois ça ne va jamais. Elle a toujours un gros problème ou le moral dans les chaussettes. Elle a peur de tout et bientôt de son ombre si ça continue! Le problème c'est que son attitude me rend malade physiquement lorsque je suis en contact avec elle trop longtemps..
Alors, après avoir tout essayé, le seul remède que j'ai trouvé, est de la voir le moins souvent possible et uniquement quand je suis en super-forme!

Écrit par : Léo | 27/01/2012

Bonjour,
J'ai répondu oui à presque toutes les questions. Et la personne qui me fait du mal est mon mari. Je suis mariée depuis 24 ans et au fils du temps, je me suis rendu compte que j'étais vide, épuisée, triste... J'ai perdu beaucoup de poids et les crises que je croyais être de l'asthme, étaient en réalité des crises d'angoisse!! Des maux de dos insupportables et la paralysie d'un bras m'ont poussé à me poser des questions. Des séances avec un psy m'ont aidé à comprendre que mon mari controlait ma vie, et qu'il niait ma personnalité, mes gouts et même ma joie de vivre. Aujourd'hui, j'ai réussi à parler avec lui et il s'est rendu compte qu'il m'avait fait beaucoup de mal et il m'a démandé pardon. Il veut continnuer à vivre avec moi mais moi, tout ce que je veux c'est partir loin de lui!! Refaire ma vie, mais je n'ai pas la force car je n'ai pas coonfiance en moi. Vivre avec quelqu'un qui vous met dans la tête que tout ce qui ne va pas est de votre faute et qu'il vous crie énervé qu'il ne peut pas compter sur moi et qu'il ne peut pas vous faire confiance, vous donne un sacré coup à votre estime de soi!!

Écrit par : Cissi45 | 26/06/2012

3 voisins plus leurs familles et amis(es) me harcelent depuis plus de 15 ans . Mon mari ne me protégeait pas quant-il était en très bonne santé.Et maintenant qu'il est malade, il trouve encore plus d' excuses pour pas le faire. Il a peur eux. Je vie depuis 16 ans dans ce village Suisse allemanique de plus de 4 milles d'habitants. Mais je n'ai toujours pas d'amies. Car les trois couples de voisins sont nés ici ,donc, ils connaissent tout le monde. Je n'ose plus mettre le pied dans mon Jardin car dès que je le fait ,Ils m'insultent. Depuis 15 ans que je supporte cette situation , J'ai pris 40kg et fait une grande dépréssion ,et les derniers temps ,je boie pratiquement tous les jours.Que faire? Merci D'avance.

Écrit par : Anne Gasser | 27/07/2012

Merci pour ces réponses j'ai repondu oui a 78% aux questions.
C est vraiment une révélation je ne pensais pas a quoi attribue le comportement de ma soeur a mon encontre enfin je comprends qu elle est toxic.
C est triste je vais arrêter de me poser des questions et vais devoir m éloigner . Le pire c est qu elle va me faire passer pour la méchante a la famille.

Écrit par : brigitte | 28/12/2012

bonsoir moi je voulais savoir si cest normal davoir des problemes avec un ami de mon pere qui va avoir sa veste fulls patche de lucky ace une organisation de motard non criminelle mais quand meme et qui veux faire rentrer mon pere la dedans moi je naime pas sa dutout et meme je veux proteger mon pere la dedans et quand il vien faire son tour je ne suis pas capable de le sentir je trouve que cest une personne toxique justement a mon avis mais mon entourage ne le vois pas mais je garde sa pour moi et je file souvent mal a cause de sa ses tu bon pour ma sante a longue merci ...

Écrit par : danny prince baillargeon | 24/03/2013

Mais que faire quand on a coupé les ponts avec une personne toxique, à propos de laquelle vous avez les preuves matérielles de sa toxicité, au point qu'elles seront produites en justice (mails, documents manipulés, etc...) et qui se sert de votre site, fort bien fait, pour vous faire accroire que c'est vous la personne toxique, qu'elle le fait tourner dans votre entourage amical ?
Parce que la concernant, je peux répondre oui à quasiment toutes les questions.

Écrit par : Pénélope | 18/04/2013

Les commentaires sont fermés.