25/08/2007

Un an!

Voilà ! Mon blog souffle sa première bougie avec plus de 26.600 visites… En vérité, je ne m’attendais pas à un tel succès.

Je profite pour réitérer mes remerciements à vous tous pour votre confiance et pour l’amitié de certains visiteurs. Je remercie également les nombreux bloggeurs qui ont mis mon blog en avant dans « un skynet blog au hasard ».

C’est en partie grâce à vous que ce blog a pu vivre depuis 12 mois. Il est vrai que je suis la première concernée par la violence morale pour l’avoir vécu, mais ce sont vos visites, vos interpellations et vos témoignages qui ont fait que je continue à publier mes messages.

En plus de la volonté de vouloir me sortir du tourbillon de cette maltraitance, il me semblait que ce blog pouvait donner la possibilité à d’autres personnes de comprendre  le harcèlement. La façon dont le manipulateur ou l’agresseur moral agit vis-à-vis de sa ou ses victime(s). Même si les victimes deviennent malgré elles « complices » dans leur relation avec leur agresseur, je voulais leur faire prendre conscience qu’à aucun moment elles ne doivent culpabiliser de ce qui leur y est arrivé. Elles se retrouvent empêtrées dans  un calvaire du à des individus peu respectueux de la vie d’autrui et à cette horrible solitude de ne pas être entendues ou comprises par l’entourage.

Cette première année, j’ai essayé de dégrossir du mieux que je pouvais ce phénomène de maltraitance.

Maintenant, je souhaiterais continuer en donnant des indices ou des chemins à prendre pour se sortir de cette emprise ou pour aider les personnes qui en sont meurtries. J’espère que vous serez indulgents à mon égard car je me suis inspirée de divers livres qui traitent du sujet.

Ne croyez pas que j’en suis guérie, j’ai encore du chemin à faire…comme chacun d’entre vous. Mais, je ne voulais pas rester enliser dans les décombres de ce séisme. Et, c’est mon premier  pied de nez aux personnes qui sont mises en cause dans la maltraitance morale qu’ils m’ont fait subir durant plusieurs mois.

Le second pied de nez, c’est que j’ai eu la chance avec l’aide mon entourage de trouver un très bon avocat pour me défendre du licenciement que j’ai subi par la volonté de ces agresseurs. Le prononcé du jugement aura lieu au mois d’octobre 2007. L’auditorat du travail a examiné mon dossier et a rendu un avis favorable à ma plainte. Il ne reste plus qu’au tribunal du travail à rendre son verdict. Je dois encore user un peu patience…

Le troisième pied de nez, c’est que malgré le dénigrement et la destruction psychologique, j’ai entrepris des études de droit en cours du soir en septembre 2006. Non que je veuille jouer les justiciers mais c’est de pouvoir orienter les personnes désemparées du mieux que je peux.

Le quatrième pied de nez et non des moindres, c’est que j’ai retrouvé un travail à mi-temps depuis peu. Nouveau défi : c’est réapprendre à avoir confiance en l’autre dans le monde du travail.

Oublié, c’est impossible. Même si j’ai des périodes douloureuses qui reviennent à la surface, j’essaie de revivre normalement. Ce n’est pas simple tous les jours.

Mes pensées en ce premier anniversaire vont aux personnes victimes du harcèlement moral mais également aux personnes victimes de la maltraitance physique qui est une suite de l’agression morale, aux parents qui se battent contre le déni parental et aux jeunes victimes d’abus sexuelles.

Pour que ce blog continue à exister, j’invite chacun qui en sent le besoin de témoigner ou de me contacter par e-mail sthf@euphonynet.be

Amicalement

Laurence

séparateur

Commentaires

Bonsoir Dans ce cas je te souhaite un joyeux anniversaire!
Je te félicite pour ton blog, vraiment, bravo.

Écrit par : Angela | 28/08/2007

Les commentaires sont fermés.