19/11/2007

Quelques chiffres...

 

Le harcèlement moral très présent au travail

  • o Publié le Mardi 13 novembre 2007 dans INTERNET, page 0.
  • o Publié le Mardi 13 novembre 2007 dans Soir en Ligne.

68 mots dans cet article
Auteur: n.c.

En Belgique, 3.563 dossiers concernant des plaintes relatives à la violence et au harcèlement moral ou sexuel au travail ont été soumis en 2006 aux services externes pour la prévention et la protection (SEPP), dont 75 % concernaient le harcèlement moral, indique dans une récente étude Co-Prev, l'association des SEPP officiellement reconnus en Belgique. Le harcèlement sexuel représentait 3 % des plaintes et la violence, 10 %.

Un élève sur quatre victimes du harcèlement

  • o Publié le Mardi 18 septembre 2007 dans INTERNET, page 0.
  • o Publié le Mardi 18 septembre 2007 dans Soir en Ligne.

114 mots dans cet article
Auteur : n.c.

Un élève sur quatre est victime de harcèlement à l'école primaire et la plupart de ces comportements s'observent chez les jeunes de 10 à 14 ans. Le réseau IVP/POBOS a dès lors décidé d'agir préventivement en lançant le programme interactif « Ecole sans harcèlement ». Bien que l'on dispose de peu de données sur le problème du harcèlement à l'école en Belgique, ce phénomène est cependant souvent présent au sein des établissements scolaires.

ligne_1_019

13/11/2007

Réponse aux questions des visiteurs

voici une nouvelle rubrique: Réponse aux questions que les visiteur me posent et que je ne peux leur adresser via leur e-mail.

13-11-2007, 00:41:05

Je subi un harcèlement sur un site politique
Cet homme détruit depuis longtemps ma crédibilité et ma dignité
Quel attitude prendre?
Dois je lui laisser le dernier mot?
Ce site est communal et les gens commence à jaser .
Que faire?
Francine
  Bonjour Francine,

Le milieu politique est un monde très cruel où toutes les bassesses sont permises surtout lorsque vous devenez gênant(e) pour certaines personnes.

Quelle attitude prendre ? Surtout restez vous-même. Vous avez une ligne de conduite alors continuez à la suivre.

Mais, ne lui donnez pas cette chance du dernier mot. Répondez à ses attaques de manière polie cependant ferme. Clouez -lui le bec avec amabilité et humour.

Si les gens commencent à jaser, alors, c'est qu'ils n'ont rien compris aux idées qui sont émises sur le site.

Surtout ne réagissez pas par l'agressivité sinon là, vous perdrez votre crédibilité.

Amicalement

Laurence

ligne_1_019

12/11/2007

Théâtre:Chronique féminine du harcèlement

Théâtre

Le Soir du w-e du 10 et 11 novembre 2007

séparateur