13/07/2008

Le pharisien et le snob

Le Pharisien est une personne :

-          entêtée ;

-          dominatrice ;

-          dogmatique ;

-          prompt à juger ;

-          rigide ;

-          hypocrite ;

-          condescendant ;

-          fermée ;

-          ennuyeuse ;

-          chicanière ;

-          égoïste ;

-          snobe ;

-          prétentieuse ;

-          primitive ;

-          déraisonnable ;

-          négative ;

-          obstinée ;

-          critique ;

-          tatillonne ;

-          superficielle ;

-          injurieuse ;

-          mesquine ;

-          je-sais-tout.

Le pharisien se met lui-même sur un piédestal sur lequel il a la prétention de vous regarder de haut en estimant que vous devez vivre selon son code d’éthique. C’est une personne remplie de colère, de dédain et de dégoût. Elle a peu de tolérance envers les autres. Perfectionniste et pointilleuse, elle m’apprécie que peu de choses et peu de gens. De plus, c’est individu qui n’arrive pas à se détendre et à profiter de la vie.

Selon Lilian Glass : « Il est extrêmement difficile de traiter avec le Pharisien encore plus de vivre avec lui car rares sont ceux qui sont à la hauteur de ses attentes. (…) Il impose une certaine rigidité pour ne pas montrer qu’il est imparfait.»

 

Le snob est une personne :

-          prétentieuse ;

-          pharisienne ;

-          superficielle ;

-          arrogante ;

-          dépréciatrice ;

-          prompt à juger ;

-          distante ;

-          inquiète ;

-          faible ;

-          rosse ;

-          fermée ;

-          égoïste ;

-          hostile ;

-          intimidante ;

-          satisfaite d’elle-même ;

-          chicanière ;

-          condescendante ;

-          inamicale.

Le snob est une personne qui se sent supérieure aux autres, elle se donne de l’importance car qu’au fond d’elle-même, elle est complètement en insécurité et a un complexe d’infériorité à combler. Pour se sentir exister, le snob a un besoin d’énumérer une liste de personnes importantes, qu’il fréquente dans des endroits chics peu accessibles à tout le monde. Le snob ne prendra jamais la peine de saluer les personnes qui ne font pas partie des gens en vue. . Lorsqu’il s’adresse à vous, c’est de manière condescendante. En effet, on a l’impression qu’il parle à un enfant de 5 ans.

C’est une personne à l’humeur instable et qui insiste pour qu’on lui accorde un traitement spécial comme à un enfant super gâté à qui on ne peut rien refuser.

 

séparateur

17/04/2008

Le fanatique et le nombriliste

 

Le fanatique est une personne :

  • - dogmatique;
  • - entêtée;
  • - irritante;
  • - dominatrice;
  • - collante;
  • - agressive;
  • - irrationnelle;
  • - superficielle;
  • - pharisienne;
  • - névrosée;
  • - mesquine;
  • - étroite d'esprit.

Le fanatique est une personne intempestive lorsqu'elle croit en quelque chose ou en quelqu'un, sans tenir compte de quoi que ce soit d'autre. Tout doit être fait comme elle l'entend. Comme le dit si bien Lilian Glass : « Le fanatique est passionné dans tout ce qu'il dit et rejette quiconque n'adhère pas à son système de croyances. »

Sa préoccupation est de convertir son entourage de son mode de pensée. Au moindre désaccord, le fanatique se fâche en vous disant que vous avez tort et vous considère comme un traître. N'essayez pas d'avoir une conversation normale et intelligente avec ce genre de personnage, en effet, il refuse d'entendre le point de vue des autres. Il a réponse à tout et monopolise toujours la conversation. C'est une personne inflexible et il n'y a pas moyen d'avoir un échange d'opinion avec lui.

Pour Lilian Glass : « Le fanatique se comporte comme un chien qui a trouvé un os : une fois qu'il a une idée en tête, il n'en démord pas. »

Le nombriliste est une personne :

  • - égoïste;
  • - superficielle;
  • - inquiète;
  • - arrogante;
  • - ennuyeuse;
  • - limitée;
  • - épuisante;
  • - vaniteuse;
  • - égocentrique;
  • - prétentieuse;
  • - indiscrète;
  • - m'as-tu-vu.

La seule chose qui compte pour un nombriliste ; c'est lui-même. C'est la plus narcissique des personnes. Le nombriliste ne parle que lui, n'agit qu'en fonction de lui-même. Tout ce qui n'est pas en rapport à sa petite personne ne l'intéresse pas. Son discours est composé de « Je », de « me » et de « moi ». Il n'y a pas plus monologue qu'un nombriliste.  Il est difficile de pouvoir converser à ce type de personne, à moins de le satisfaire sur tous les plans.  

séparateur

10/03/2008

Le touche-à-tout et le pingre

 

Le touche-à-tout est une personne :

  • - envahissante;
  • - effrontée;
  • - prompt à juger;
  • - dominatrice;
  • - fauteuse de troubles;
  • - pharisienne;
  • - jalouse;
  • - sans-gêne;
  • - acerbe;
  • - sournoise;
  • - cancanière;
  • - chicanière;
  • - égoïste;
  • - sadique;
  • - injurieuse;
  • - curieuse;
  • - incontrôlable;
  • - conspiratrice;
  • - fourbe.

Le touche-à-tout, en plus d'être toxique, est un mélange de la commère et du fauteur de trouble. C'est une personne qui s'immisce dans votre vie tant professionnelle que privée.  Elle vous empoissonne votre existence. Cette personne a un besoin constant de vous dénigrer dans votre entourage mais en plus, elle a un besoin constant de vous inciter à faire quelque chose qu'elle ne ferait pas en temps habituel.Le tout-à-tout ne sent bien qu'en mettant l'autre dans le pétrin ou de briser son existence.Sa satisfaction est de combler un manque existentiel en essayant de vivre à travers l'autre en le manipulant, bien sûr !

Le pingre est une personne :

  • - égoïste;
  • - rigide;
  • - dominatrice;
  • - peu imaginative;
  • - anxieuse;
  • - obstinée;
  • - mesquine;
  • - sceptique;
  • - intrigante;
  • - névrosée.

Le pingre est une personne qui a une très mauvaise opinion d'elle-même et donc, un manque total en elle. C'est une personne qui est avare de compliments, d'amour et d'affection. Mais surtout, c'est une personne avare au niveau de l'argent. Son sujet de prédilection est l'argent ; combien elle a payé telle chose ou tel objet, la façon dont elle a marchandé ou sa manière donc elle a conclu une bonne affaire.

Pour Lilian Glass : « C'est une personne mesquine qui pense si petit qu'elle ne voit pas la vie dans son ensemble. Trop près de ses sous, le pingre mène une vie à deux sous. »

séparateur